Goldene Yoïch et kneidlech

(Automne – Menu 2 – lundi)

Longtemps considéré comme la « pénicilline juive » ce bouillon, avec sa belle couleur dorée, a tout pour plaire.

Bon, le comparer à un antibiotique serait un peu exagéré (quoique certains poulets en sont remplis 😉), mais le poulet fermier et ses pattes permettent de confectionner un bouillon riche en collagène, et donc excellent pour nos muqueuses, nos articulations et notre peau.

Traditionnellement, ce plat est servi aux fêtes et pour Chabat, mais il est tellement réconfortant qu’il serait dommage de s’en priver les autres jours!

Astuce nutrition : Je vous recommande de préparer cette recette la veille afin de dégraisser le bouillon à froid.

🥗 Ingrédients pour 4 adultes :

⁃ 1 poulet fermier jaune de préférence et si possible avec les pattes et le cou (demandez à votre boucher)

⁃ 4 carottes

⁃ 1 navet

⁃ 1 poireau

⁃ 2 branches de céleri

⁃ 1 oignon

⁃ 4 clous de girofle

⁃ 4 baies de genièvre

⁃ 1 feuille de laurier

⁃ 1 branche de thym

⁃ 3 cuillers à soupe de vinaigre de cidre

⁃ 2 gousses d’ail épluchées

⁃ 1 cuiller à soupe de bouillon de poule en poudre

⁃ 1 dose de safran en poudre

⁃ 1/4 de cuiller à café de gingembre en poudre

⁃ 40g de pain azyme

⁃ 1 œuf avec jaune et blanc séparés

⁃ Sel et poivre

🥣 Préparation :

⁃ Lavez les légumes. Épluchez l’oignon et le navet. Coupez tous les légumes en gros morceaux.

⁃ Dans une cocotte en fonte, disposez le poulet entier et tous les légumes. Ajoutez les herbes et les épices (sauf le gingembre), le bouillon en poudre, le vinaigre et couvrez d’eau.

⁃ Laissez cuire à couvert et à feu doux pendant 2h environ.

⁃ Pendant ce temps, mixez finement les tranches de pain azyme jusqu’à obtention de tous petits flocons (env. 1-2mm). Ajoutez le jaune, le gingembre et une bonne pincée de sel et mélangez bien

⁃ Battez le blanc d’œuf en neige bien ferme.

⁃ Incorporez délicatement le blanc en neige à l’appareil à kneidlech.

⁃ Formez 8 boulettes bien tassées.

⁃ Pochez les boulettes dans de l’eau bouillante salée pendant 15mn. Récupérez-les et réservez-l’es dans un plat fermé au frigo.

⁃ Une fois la cuisson du poulet terminé. Réservez le poulet au frais et le bouillon avec les légumes dans le plat bien fermé (au frais si possible)

⁃ Le lendemain, retirez la couche de gras en surface du bouillon à l’aide d’une cuiller. Et remettez à bouillir avec le poulet. Lorsque ça bout, ajoutez les boulettes et laissez cuire 5 minutes.

PS : Une fois que vous aurez bien dîné, il vous restera sans doute un peu de bouillon et du poulet.

Vous pouvez conserver le bouillon (et même le congeler) en guise de sauce pour des pâtes par exemple.

Quant au poulet, dépiautez-le soigneusement et conservez la chair dans un pot fermé hermétiquement au frigo.

Vous pourrez vous en servir pour faire des pitas ou des tacos. Si vous suivez le menu 2, il vous servira pour le plat de mercredi (Pita party).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :