Goldene Yoïch et kneidlech

(Automne – Menu 2 – lundi) Longtemps considéré comme la « pénicilline juive » ce bouillon, avec sa belle couleur dorée, a tout pour plaire. Bon, le comparer à un antibiotique serait un peu exagéré (quoique certains poulets en sont remplis 😉), mais le poulet fermier et ses pattes permettent de confectionner un bouillon riche en collagène,Lire la suite « Goldene Yoïch et kneidlech »