Dans mes placards

La cuisine de notre maison est vraiment d’un goût douteux, mais ce qui en sort, en général, est plutôt bon! Enfin, c’est ce qu’on me dit ! 😉

Je cuisine principalement avec des produits bio, locaux lorsque c’est possible et de saison. (En fait j’habite dans un magasin bio…)

Mes placards sont remplis de légumineuses et de céréales différentes : lentilles beluga, vertes, corail, haricots rouges, blancs, mogettes, pois cassés, pois chiches, épeautre, petit-épeautre, orge, millet, quinoa, kasha, riz noir, rouge, complet, etc.

Je privilégie les céréales complètes ou semi-complètes, les espèces de blé anciennes. J’ai toujours quelques boites de haricots et de pois chiches en conserve (et aussi quelques légumes). Les légumineuses sont souvent longues à préparer!

Côté épicerie, on trouvera pas mal d’épices (ouhhh redondance!) : mes favorites étant l’ail en semoule/ poudre (très pratique), le mélange de curry indien, le cumin, la cannelle, le zaatar et la coriandre.

Je cuisine souvent avec des bouillons déshydratés pour aromatiser les soupes. J’utilise le bouillon de légumes de chez Rapunzel qui est sans levures et le bouillon de poulet de chez IBO. Mais mon chouchou est, incontestablement le mélange pour court-bouillon de chez Cook qui relèvera n’importe quelle soupe ou sauce (attention quand même, c’est assez fort).

Je sale au sel de mer, au tamari ou au sel mélangé Herbamare (pour les crudités surtout). J’assaisonne au vinaigre de cidre et parfois au vinaigre balsamique, de riz ou de Xeres.

Pour les graisses de cuisson, j’utilise surtout de l’huile de coco ou du ghee. A froid, l’huile d’olive reste ma favorite, mais j’essaie d’alterner avec l’huile de sésame, le tahini, l’huile de lin et le beurre cru.

J’ai toujours, dans mon frigo, du citron, ainsi que de la moutarde (fine et à l’ancienne), des câpres, du concentré de tomates, du miso et une brique de lait de coco.

J’utilise assez souvent les algues, dans les salades ou les soupes. Pour les soupes, les algues sèches conviennent très bien. Mais pour les salades, je préfère les acheter au rayon frais (cherchez bien, elles sont souvent un peu cachées et en hauteur). Elles se conservent plusieurs mois au frigo, ce qui est très pratique quand on veut faire une recette au débotté qui change un peu.

Côté matériel, les essentiels sont la gazinière, le cuit-vapeur (vitaliseur ou cuit-vapeur multitempératures) et aussi, le four.

Ces fonds de placards me permettent, lorsque je prévois mes menus, de n’avoir plus que des courses de frais à faire : viande (autre que les mites alimentaires) chez le boucher, poisson chez le poissonnier (j’en connais un petit qui s’appelle Picard, chez qui le poisson est toujours très frais) et légumes au magasin bio ou dans mon potager.

Quelques adresses :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :