De lire à rire, il n’y a qu’un pas!

Chez nous, les livres, c’est une vraie passion… Au point que je me vois souvent courir chez Ikea acheter un Kallax ou un Billy de plus pour accueillir les nouveaux venus (un jour, nous aurons de belles bibliothèques…). Romans, Bds, revues, livres de cuisine… Ca déborde! Et tout particulièrement dans la section jeunesse.

D’ailleurs, je vous ai dit que j’avais cinq enfants?

Stanislas – 8 ans, Auxence – 7 ans, Gustave – 6 ans, Aliénor – 4 ans et Colomba – 1 an (S.A.G.A. and… Co! Eh oui!).

Pour ceux qui se posent des questions : non, nous ne sommes pas religieux, non, nous ne vivons pas des allocs et non, vous ne nous avez pas vus dans Familles XXL.

Pour cumuler travail et vie de famille, ça demande un peu d’organisation (enfin, vous connaissez!) : pour que ce ne soit pas (trop) la chianlie, nous avons mis en place des rituels. Et parmi les favoris : les histoires du soir!

Trois, pour être exacte. Lovés dans le canapé, avant d’aller au lit.

Aujourd’hui, je voudrai vous présenter une petite sélection de livres pour rigoler, se marrer, se fendre la poire, se poiler, se claquer les cuisses, se taper le cu… Enfin, vous m’avez saisie!

Voici donc huit titres, à savourer en groupe, ou seul.e quand on sait déjà lire.

Pour les plus petits (2-5 ans) :

  • Alors, ça mord? de Jean Gourounas – Editions l’atelier du poisson soluble

Un pingouin ne parvient pas à pêcher un poisson. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça attire les animaux du coin… Mais pourquoi ça ne mord pas?

Une histoire aux dessins très simples et au texte court : ça monte en puissance au fil des pages jusqu’à la chute, aussi mignonne qu’amusante!

  • Adieu odieux dîner de Delphine Bournay – Editions l’école des loisirs

Flora ne veut pas manger ses brocolis, elle trouve ça dégoûtant. Sauf que ces brocolis-là, en plus d’être verts et mauvais, sont susceptibles!

Une histoire non seulement drôle, mais qui permet de dédramatiser les moments, parfois difficiles, à table. Un régal!

  • Les deux grenouilles à grande bouche de Pierre Delye et Cécile Hudrisier – Editions Didier Jeunesse

Vous connaissez l’histoire de la grenouille à grande bouche? Et bien voici qu’elles sont deux, insupportables et qu’elles chantent faux! Autant vous dire qu’elles ne passent pas inaperçues sur l’arche de Noé…

Comme les grenouilles, on se gondole tout du long, mais en plus, on peut pousser la chansonnette en cœur, même si on chante faux!

  • Sssi j’te mords, t’es mort! de Pierre Delye et Cécile Hudrisier – Editions Didier Jeunesse

Oui, encore. Je n’y peux rien, Pierre Delye nous fait rire!

Cette fois, c’est un roi de la jungle un poil nonchalant qui vient être dérangé par un serpent vicieux et buté… Mais qui est donc le plus fort?

Ami.e.s de la théâtralisation, cette histoire est faite pour vous! Et plus on exagère, plus on glousse! (Et même, on tremble un peu parfois).

A partir de 5 ans :

  • Une super histoire de Cow-boy de Delphine Perret – Editions les fourmis rouges

« C’est l’histoire d’un cow-boy ». En vrai, c’est l’histoire d’une fille qui raconte une histoire tout à fait inacceptable selon la bienséance… Alors, elle s’adapte.

Les images suivent les mots et nous transportent au pays du comique de l’absurde.

  • Mes parents sont marteaux! de Philippe Besnier et Lynda Corazza – Editions Rouergue

Un petit garçon écoute ses parents raconter leur journée… Et ça donne un drôle de récit!

Voilà ce qu’il se passe quand on prend tout au premier degré… et au second! Les mots se transforment en images et l’histoire devient fantastique.

Dès 7 ans (à lire tout.e seul.e)

  • Le journal de Gurty de Bertrand Santini – Editions Pépix

« C’est la première fois dans l’histoire de la littérature qu’un ouvrage est entièrement rédigé par un chien ». Quand on vient d’apprivoiser la lecture, savoir qu’un chien peut écrire, c’est une vraie valeur ajoutée!

On sourit beaucoup en lisant ces tranches de vie au décor actuel. Le format court de chaque « journée » est un vrai plus pour les lecteurs en herbe.

  • Les Mous de Delphine Durand – Editions Rouergue

Bienvenue au pays des Mous : de sympathiques personnages à la forme non définie et qui, en plus, sont niais.

Ce livre est de ceux sur lesquels on pourrait passer des heures. Chaque page, chaque planche devrais-je dire, regorge de détails tendres et loufoques. C’est cynique, absurde : on laisse souvent éclater un rire. Un vrai trésor (même pour les adultes) !

Un avis sur « De lire à rire, il n’y a qu’un pas! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :